Voyage de la Mémoire à Rivesaltes et Récébédou les 12 et 13 Nov. 2014

rivesaltes camp

Le CRIF Marseille-Provence organise avec le soutien du Conseil Général des Bouches du Rhône et en partenariat avec le Rectorat d’Aix-Marseille un voyage de la Mémoire à – Rivesaltes et Récébédou – camps du Sud de la France, les 12 et 13 novembre 2014.

Michèle Teboul, Présidente du CRIF, Renée Dray-Bensousan, Présidente de la Commission « Mémoire », Francine Coen, Déléguée régionale Bnai Brith, Michel Bromberg et Edith Janowski-Bismuth « Commission CRIF Mémoire » participeront au voyage, ainsi que les élèves et accompagnateurs des établissements scolaires : Pont de Vivaux, Darius Milhaud, Ecole Yavne, ORT-Bramson et Honoré Daumier.

Cinquante participants dont quarante élèves visiteront le Mémorial du camp de Rivesaltes, lieu d’internement, qui a fonctionné de 1939 à 1948. Le camp de Rivesaltes est un exemple de mise en place du programme antisémite du gouvernement de Vichy. Philippe Benguigui, Président de l’Association Zakhor et Elodie Montes – Chargée des publics au Mémorial seront nos guides. Afin de mieux appréhender l’histoire, un travail pédagogique a été réalisé par les professeurs auprès de leurs élèves respectifs dans chaque établissement.

Le Prefet de région -languedoc-Roussillon- le président du Conseil Général des Pyrénées orientales, la présidente du Crif Marseille Provence, les élus parlementaires, les représentants de la police de l’armée, de la presse régionale et la directrice de Zakor, Carole Chaouat déposeront des gerbes à la mémoire des disparus.

Nous dînerons le soir à l’Ecole ORT – Colomiers.
Le lendemain matin départ pour Toulouse où nous procéderons à l’allumage de bougies à la mémoire des victimes de l’Ecole Ohr Thora de Toulouse, en présence de Nicole Yardeni, Présidente du CRIF Toulouse. Nous terminerons notre voyage par la visite du camp de Récébédou.
Le CRIF Marseille Provence est à son cinquième voyage après celui de Valence, (Centre d’Histoire du génocide arménien,) de Lyon, ( Musée de la Résistance et de la Déportation) d’Izieu,(Maison des Enfants d’Izieu déportés par Klaus Barbie) et de Struthof, seul lieu d’extermination, situé en France.

Tous ces voyages rencontrent un vif succès auprès des élèves et des enseignants, ainsi que des parents, personne n’en sort indemne.


http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/camp-du-recebedou

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/camp-joffre-rivesaltes


Publicités