« Footez nous la Paix »: Présentation du voyage en Israel en Mai 2016 par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône avec sa Présidente Madame Martine Vassal et le Crif Marseille-Provence

img_3317

Madame Martine Vassal, Présidente  du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et 1ère Vice-Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence a reçu ce mercredi 7 décembre les participants au voyage en Israël ainsi que plus de 250 responsables de la communauté juive.

img_3318

 

Cette restitution du voyage, elle l’a voulu afin d’entériner les liens qui se sont créés en Israël, en particulier entre les jeunes « footeux ». Fidèle  à ses engagements envers la ville de Haïfa, jumelée avec Marseille, elle a annoncé une participation du département à hauteur de 50 000 euros (qui sera soumise au vote le 16 Décembre) pour la reconstruction d’équipements pour enfants détruits par les incendies terroristes de la semaine dernière. Nous travaillons déjà un autre déplacement pour 2018, a-t-elle souligné. A cette occasion nous planterons un olivier, symbole de notre volonté de marquer les liens de reconnaissance avec Israël.

 

img_3323

Madame Michèle Teboul, « Past »–présidente qui a été à l’initiative de « Footez nous la Paix » a  décidé d’exporter son idée vers d’autres cieux, en l’occurrence le CRIF de Lyon à qui nous souhaitons le même succès. Marseille a toujours était une ville laboratoire enviée pour son énergie. Nous avons toujours lutté pour que vivent,  dans l’harmonie, toutes les communautés.

img_3326

Le Président du Crif Marseille-Provence Bruno Benjamin a insisté sur l’ambiance conviviale et la disponibilité de la Présidente du département pendant ce voyage et l’a remercié chaleureusement. Il a rappelé de Léon Eskénazi, dit « Manitou » les termes qui définissent un Juif : son appartenance à une histoire, à un passé à un avenir.

img_3328

Madame Anita Mazor, anciennement Consul aujourd’hui Ministre en charge des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Aquitaine et Corse à l’Ambassade d’Israël était très émue de voir tant de personnes venues ce soir, lui marquer leur affection. Elle a remercié tous ceux qui ont œuvré pour maintenir le Consulat, grâce à eux une antenne demeure à Marseille. Evoquant notre ville elle s’est souvenue que Marseille était le port de transit vers la terre promise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités