Conférence débat au Camp des Milles : « Pour résister: la démocratie face aux extrémistes. »

La ville d’Aix-en-Provence a mis en place deux journées ouvertes aux étudiants au Site-mémorial du Camp des Milles, le mercredi 22 mars 2017 après-midi et le 23 mars au matin, suivi d’une conférence –débat le jeudi 23 mars 2017 après-midi sur le thème : « Pour résister : la démocratie face aux extrémismes » en présence de :Alain Chouraqui : Directeur de Recherche émérite au CNRS, président fondateur de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation, Responsable de la Chaire Unesco sur le thème « Éducation citoyenne, sciences de l’homme et convergence des mémoires »

Michel Wievorka : directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et président de la Fondation maison des sciences de l’homme (FMSH)

Rostane Mehdi : directeur de l’Institut d’études politiques d’Aix
Et en présence de nombreux élus et de personnalités du monde associatif.


Le débat portait sur la crise institutionnelle, la perte de repères chroniques et la recherche de repères forts expliquant la dérive religieuse et le populisme.

Comment résister:
Éduquer: le système de valeur doit être enseigner, Éduquer au Droit

Protéger : l’endroit protège l’ordre démocratique (Proximité de lieux de mémoire , de réflexion , inter activités…..exemple Camps des milles , la cité des science à Paris )

La démocratie est une question éthique, un devoir moral.


Publicités

Conférence-débat en hommage à Shimon Peres, « combattant de la paix » par sa fille Tsvia Walden, lundi 27 mars à 19h30

Entrée libre

Merci de vous présenter munis d’une pièce d’identité

Lieu : Villa Méditerranée, Esplanade du J4 13002 Marseille

Sous le haut patronage de Christian Estrosi,Président de la Région PACA, en présence de Caroline Pozmentier Sportich, Vice-Présidente de la Région PACA

Organisation : Madame Anita Mazor, Ministre auprès de l’Ambassade d’Israël en France, le Centre Edmond Fleg ,le Crif Marseille-Provence et la BJM.

AGENDA : Conférence : CRÉER POUR RÉSISTER « LÉO MARCHUTZ, LA PÉDAGOGIE DU REGARD » au Camp des Milles

Conférence d’Angelika Gausmann, membre du Conseil scientifique de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation, sur le thème « Léo Marchutz, la pédagogie du regard », qui aura lieu Lundi 30 janvier 2017 à 18h30 au Site-mémorial du Camp des Milles.
Chercheuse dans le domaine de la sociologie de l’art, Angelika Gausmann a soutenu une thèse au sujet des artistes allemands internés au Camp des Milles entre 1939 et 1942, publiée en allemand en 1997. Actuellement enseignante à Padeborn (Allemagne).

 

Cette conférence a lieu dans le cadre de l’exposition en cours au Site-mémorial du Camp des Milles :

LÉO MARCHUTZ, PEINTRE ET LITHOGRAPHE (PÉRIODE DE 1918 À 1949)

 

Entrée gratuite sur réservation (vendredi 27 janvier au plus tard) : culture@campdesmilles.org

Vie des Associations : Conférence à La Yechiva des Etudiants sur « La conversion : comment fait-on un juif »

La Yechiva des Étudiants vous invite à assister à un cours magistral d’Emmanuel BLOCH sur le thème de

« LA CONVERSION : COMMENT FAIT-ON UN JUIF ? »

le Lundi 30 janvier 2017 à 20h00

P.A.F: 8 €

Etudiants & Adhérants: 4 €

Yéchiva des Etudiants 10-B rue de Cassis 13008 Marseille – 04 91 41 82 97

Vie des Associations: « Conference sur la vie au Camp des Milles » au centre Communautaire Israelite de Bouc Bel Air 

La Communauté de Bouc Bel Air vous convie à une conférence de Monsieur Guy Marchot et de Monsieur Yvon Romero sur le thème de « La Vie au Camp des Milles » le jeudi 26 janvier 2017 à 19h à la synagogue – maison communautaire Bd Paul Cézanne – quartier La Salle 13320 Bouc Bel Air.

Informations et réservation au 06.50.27.14.12

Université d’été d’ ARES (Association pour la recherche et l’enseignement de la Shoah) : GEOGRAPHIE DE LA SHOAH du 8 au 10 Juillet à Marseille

Les déchirures de l’histoire produisirent des effets spatiaux que la géographie peut prendre en compte tant sur le plan géopolitique que politique :

perte d’hommes, de langues et de cultures spécifiques, perte généalogique . Sil y eut rupture du temps il y eut également rupture et fragmentation de l’espace.

Mais en même temps par la création des mémoriaux il y a la production d’un espace distinctif, mélange de sacré et de profane.
Pourtant il a fallu du temps pour associer « lieux de mémoire » et géographie, l’ouvrage de Pierre Nora l’ignorait quelque peu

-Un nouvel enracinement permet la superposition de plusieurs lieux en un seul emplacement.

« Au déracinement initial succédait un nouvel enracinement. Entre ces multiples ancrages spatiaux et temporels, la mémoire, polymorphe, circulait » (Dominique Chevalier ).

Nous sommes donc partis pour construire notre réflexion de quelques constats qui exprimés d’une manière simple n’en sont pas moins en charge d’une grande complexité.
Et nous vous proposerons quelque pistes de manière pluridisciplinaire.

Signalons encore que le choix d’intervenants de différents pays et sur différents génocides entretient également nôtre problématique.

Renée Dray-Bensousan
Historienne,
Agrégée et docteure en histoire contemporaine;
Chercheure associée à la MMSH, UMR TELLEME
Membre de la Commission de spoliations dans les Bouches-du- Rhône,
Membre du Conseil Scientifique du Mémorial des Milles
Présidente d’ARES
Vice présidente de l’AFV
Animatrice de « Filles d’Abraham en dialogue »
Secrétaire générale du CRIF
Vice Presidente du FSJU

Site ares-assoc.net

Bulletin d'inscription à télécharger AresUNIVb Inscription2015