L’UNESCO, la France, Israël, la paix et la laïcité : un rendez-vous manqué ?

Le conseil exécutif de l’UNESCO, en niant tout lien entre le peuple juif, Jérusalem et le Mont du Temple, ne vient pas de voter une résolution à caractère culturel, comme c’est son objet, ni une résolution politique comme normalement dévolue à l’ONU, mais bien une résolution à caractère religieux, au lendemain du Yom Kippour, le jour le plus sacré du judaïsme.

La France, en ne se démarquant pas clairement de cette résolution n’a-t-elle pas laissé échapper une occasion historique lui permettant d’être l’arbitre d’un règlement pacifique du conflit israélo-palestinien ? Et en ne rejetant pas une résolution à caractère théologique qui n’a rien à voir avec la création de la Palestine, le gouvernement français, ne renvoie-t-il pas un message des plus confus en ce qui concerne la laïcité, pierre angulaire du vivre ensemble, déjà passablement malmenée ? 

Et pourtant, une majorité d’états n’a pas cautionné le vote !

Sur les 58 membres que compte le Conseil exécutif de l’UNESCO, 24 ont voté pour. A l’inverse, cela revient à dire qu’une majorité de pays n’a pas adhéré à cette résolution réécrivant l’histoire. Alors on peut légitimement s’interroger sur les raisons qui ont fait que seuls 6 Etats s’y sont opposés formellement (Allemagne, Grande-Bretagne, Estonie, Lituanie, Pays-Bas, USA). Lire la suite

Publicités

Attentat dans une synagogue à Jerusalem : Condamnation de la Conférence des Imams de France

Après l’attaque d’une synagogue à Jérusalem (Mardi 18 Nov.2014) qui a fait cinq morts à ce jour :

Toute la conférence des imams de France condamne avec la plus grande fermeté cet attentat.
Elle partage la douleur des familles et envoie ses plus profondes et sincères condoléances aux familles et à tout le peuple d’Israel.

Imam Hassen Chalghoumi (imam de Drancy) – President de la Conference des Imams de France