« …Pas de Juif ni d’israélien parmi nous … »(Mahmoud Abbas au Caire Septembre 2010)

Certains se souviennent de cette déclaration de Mahmoud Abbas en Septembre2010 :

(Photo A.P)

« Je suis disposé à accepter un tiers parti comme l’OTAN, pour contrôler l’exécution de l’accord, mais je n’accepterais pas des juifs parmi les forces de l’OTAN, ou que l’un d’entre eux vive parmi nous. Je ne veux d’aucun israélien sur le territoire palestinien ». WAFA.

Depuis et à de nombreuses reprises, cette vision d’un état palestinien sans juif a été rappelée par Abbas et ses conseillers. Venant d’un homme considéré par les instances internationales comme « modéré, épris de paix » une telle vision a de quoi étonner et indigner. Mais non ! Ce qui étonne et indigne la « communauté internationale » c’est avant tout qu’aujourd’hui, des Juifs vivent dans ces territoires, et que leur présence serait l’obstacle principal à la paix …
Benjamin Netanyahou, le 9 Septembre 2016, voulant contester cette affirmation a repris cette vision palestinienne d’un état sans juif en la qualifiant pour ce qu’elle est : « un nettoyage ethnique » !
Voici sa déclaration : « J’ai toujours été perplexe quant à l’affirmation que les localités juives de Judée-Samarie sont un obstacle à la paix. Personne ne pourrait sérieusement prétendre que les 2 millions d’Arabes vivants en Israël sont un obstacle à la paix. Ils ne le sont pas. Au contraire. La diversité d’Israël exprime son ouverture d’esprit et sa volonté pour la paix. Pourtant, les dirigeants palestiniens exigent un Etat palestinien avec une condition préalable – Pas de Juifs. Cette demande de nettoyage ethnique est purement scandaleuse. C’est d’autant plus scandaleux Lire la suite

Publicités

« ISRAËL dans la tourmente » Conférence de Dror Even SAPIR à Marseille, Journaliste à i24news le 7 Décembre 2014

CRIF Marseille - Provence : Conférence de Dror Even Sapir à Marseille

 

 

 

 

Intervention de Dror Even Sapir sur :

Plan politique

Il évoque la convocation d’élections anticipées pour le 17 Mars 2015. La présente législature aura été une des plus courtes à la Knesset.

Pourquoi ? Lire la suite